Illustration aides permis de conduire

Aides et bons plans pour le permis voiture

Pour conduire une voiture, il faut passer le permis B. En dehors de la préparation traditionnelle, il existe d’autres formules pour le préparer comme la conduite accompagnée par exemple. Cette rubrique donne également des conseils pour choisir une auto-école, des infos sur les aides financières qui existent pour vous aider à financer votre permis de conduire et quelques bons plans (passer le permis en candidat libre, les auto-écoles en ligne…).

Sommaire
Le permis B : les différentes formules de préparation
Choisir son auto-école
Financer son permis
Bons plans

Le permis B : les différentes formules de préparation

Depuis le 1er janvier 2024, il est possible d’obtenir le permis de conduire à partir de 17 ans.

Il y a 2 façons de se préparer à l’examen :

l’enseignement traditionnel dans une auto-école : l’inscription est possible à partir de 16 ans pour le code et de 17 ans pour l’apprentissage de la conduite ;

– La conduite accompagnée. Il en existe 3 formules :

  • l’apprentissage anticipé de la conduite AAC à partir de 15 ans. Cette formule permet d’acquérir une expérience au volant, de passer le permis dès 17 ans et de réduire la période probatoire à 2 ans au lieu de 3 ;
  • la conduite supervisée : elle permet aux plus de 18 ans qui ont suivi au moins 20h de cours de conduite d’acquérir plus d’expérience avant l’examen ou après un échec à l’épreuve pratique du permis en étant « supervisé » par un accompagnateur ;
  • la conduite encadrée pour les élèves à partir de 16 ans qui préparent un diplôme professionnel de l’éducation nationale. Le permis se prépare et se passe dans le cadre des études et peut être obtenu pour le jour des 18 ans.

Choisir une auto-école

Avant de choisir une auto-école, il est conseillé de visiter plusieurs établissements afin de comparer les offres de formation.
N’hésitez pas à poser des questions sur le déroulement de la formation, les tarifs, le taux de réussite…
Voir la carte de toutes les auto-écoles : autoecoles.securite-routiere.gouv.fr

Le contrat de formation pour préparer le permis inclut les frais de dossier, l’évaluation préalable, le nombre minimum d’heures de conduite, l’entraînement et le passage de l’examen du code ainsi que le passage de l’examen pratique ; la préparation coûte 1 800 € en moyenne pour 20 heures de conduite et peut varier selon les auto-écoles, les villes et les régions.

A noter : de nombreux candidats ont besoin de 30 à 35 heures de conduite avant de réussir leur permis.

Un label de qualité des écoles de conduite a été créé par l’Etat. Les auto-écoles labellisées doivent répondre à un cahier des charges précis : information claire sur les tarifs, équipe pédagogique qualifiée, accompagnement personnalisé… Elles sont les seules à proposer certaines formations comme par exemple, les formations post-permis dans l’année qui suit l’obtention du permis : cela permet de réduire la période de probation de 3 à 2 ans.

Financer son permis de conduire

Passer son permis coûte cher. Des prêts et des aides financières peuvent alléger la facture.
L’Etat, la Région certains Départements attribuent des aides. Certaines communes donnent également des bourses souvent en échange de quelques heures de bénévolat.

Permis à 1 € par jour

Ce dispositif est un prêt à destination des  jeunes dont les intérêts sont pris en charge par l’Etat.

Pour qui ? Les jeunes de 15 à 25 ans.

Pour quels permis ? Permis auto (B) et moto (A1 et A2).

Combien ? Le montant du prêt est égal à 600 €, 800 €, 1 000 € ou 1 200 €. Le remboursement du prêt est au maximum de 30 €/mois.

Comment procéder ? Il faut choisir une école de conduite labellisée et signer un contrat de formation. Il faut ensuite se rendre dans une banque partenaire pour l’examen du dossier en vue de son acceptation ; l’établissement bancaire peut exiger une personne caution ou un co-emprunteur (si le jeune est mineur ce sont les parents qui doivent emprunter). Une fois accordé, le montant du prêt est versé à l’école de conduite.

Plus d’infos : www.securite-routiere.gouv.fr

Les jeunes en démarche de formation ou d’accès à l’emploi dont le dossier de prêt n’est pas accepté, peuvent s’adresser aux Missions locales qui, après étude de la demande, constituent leur dossier et les aident à bénéficier de la prise en charge publique du cautionnement du prêt.

Aide aux apprentis

L’Etat attribue une aide financière aux apprentis.

Pour qui ? Les apprentis d’au moins 18 ans engagés dans la préparation du permis B.

Combien ? Le montant de l’aide est de 500 €, quel que soit le montant des frais engagés. Elle est cumulable avec toutes les autres aides perçues par l’apprenti. Elle est attribuée une seule fois pour un même apprenti.

Comment procéder ? L’apprenti doit transmettre au Centre de formation d’apprentis (CFA) où il est inscrit son dossier comprenant :

  • le formulaire de demande d’aide,
  • la copie recto-verso de sa carte nationale d’identité, de son passeport ou de son titre de séjour en cours de validité,
  • la copie d’un devis ou d’une facture de l’école de conduite datant de moins d’un an.

Plus d’infos :
www.service-public.fr
https://travail-emploi.gouv.fr

Aide de la Région

La région Bourgogne-Franche-Comté octroie une aide au permis de conduire aux jeunes de 15 à 25 ans sous certaines conditions :
– être inscrit dans une auto-école de la région,
– être engagé dans une formation de niveau bac ou inférieur (lycée général, technologique ou professionnel) ou en contrat de professionnalisation (préparer un diplôme de niveau bac ou inférieur) ou demandeur d’emploi (sous conditions) ou en contrat engagement jeunes ou en mission de service civique.

Montant : 300 € en contrepartie de 15h de bénévolat dans une association.

A noter : pour les jeunes rattachés au foyer fiscal des parents, le quotient familial doit être inférieur ou égal à 700 €.

La demande se fait auprès de la Mission locale la plus proche de son lieu de résidence.

Plus d’infos : www.bourgognefranchecomte.fr

Aide pour demandeurs d’emploi

France Travail (ex Pôle emploi) peut attribuer une aide financière aux demandeurs d’emploi pour préparer le permis de conduire sous certaines conditions. Son montant est de 1 200 € au maximum. Informez-vous auprès de votre conseiller France Travail (ex Pôle emploi).

Plus d’infos : www.service-public.fr

Aide du Faj – Fonds d’aide aux jeunes

Elles s’adressent aux 18-25 ans en difficultés d’insertion ou financière. Il faut avoir un projet de formation ou d’emploi qui nécessite le permis de conduire. Ce sont les Départements qui versent et fixent les conditions pour bénéficier du Faj. Pour faire une demande, il faut passer par l’intermédiaire d’un travailleur social, d’une mission locale…

Financer le permis avec son CPF

Les salariés ou les demandeurs d’emploi qui ont cotisés sur leur CPF (compte personnel de formation) peuvent l’utiliser pour payer tout ou partie de leur permis de conduire. Il ne faut pas faire l’objet d’une suspension ou d’une interdiction de permis.

Plus d’infos : www.service-public.fr

Aides pour les personnes en situation de handicap

Il existe des aides spécifiques pour les personnes en situation de handicap :

L’Agefiph peut verser une aide aux personnes en situation de handicap si le permis leur est utile pour des raisons professionnelles.

LA PCH (prestation de compensation du handicap) peut parfois servir à financer une partie du permis de conduire. Il faut en faire la demande auprès de la MDPH (maison départementale des personnes handicapées) de son département.

Plus d’infos sur le permis de conduire pour les personnes en situation de handicap : www.monparcourshandicap.gouv.fr

Aide des Départements

Les départements du Jura, de la Nièvre, de la Haute-Saône et de la Saône-et-Loire attribuent une aide au permis. Le montant dépend des ressources de la famille.

Aide des communes

Certaines mairies proposent des aides pour les jeunes de leur commune. Les conditions sont différentes dans chaque commune mais leur attribution dépend souvent des ressources des familles. En contrepartie, les jeunes doivent fréquemment effectuer des heures de bénévolat auprès d’une association de la commune.

Voici une liste de communes de la région qui proposent une aide pour le permis de conduire (liste non exhaustive) :

Côte-d’Or

Doubs

  • Bavans : Action jeunes citoyens – www.bavans.fr > CCAS / Téléchargez la plaquette de présentation du CCAS
  • Besançon : A tire d’aile – Direction Vie des quartiers, tél 03 81 87 80 70
  • Montbéliard : Aide à la mobilité – www.montbeliard.fr
  • Morteau : Aide au financement du permis de conduire – www.morteau.org

Jura

Haute-Saône

Saône-et-Loire

Territoire de Belfort

[retour sommaire]

Atouts permis pour les intérimaires

Atouts permis s’adresse aux intérimaires qui rencontrent des difficultés pour passer le permis de conduire. Un conseiller mobilité les accompagne pour les aider à résoudre leurs difficultés : choix d’une auto-école, du nombre d’heures, déplacement pour se rendre à l’auto-école, handicap, démarches administratives, recherche de financement…

Pour qui ? Les intérimaires qui ont réalisé au moins 414 heures de mission dans les 12 derniers mois et dont le quotient familial est inférieur à 1 100 €.

Plus d’informations : www.fastt.org

Aide pour les réservistes

Cette aide s’adresse aux réservistes de la police nationale et des armées. Le contrat d’engagement doit avoir été signé avant 25 ans.

Le montant est de 1 000 €.

Plus d’informations : www.service-public.fr