Le stage en entreprise, qui s’inscrit dans un projet pédagogique, est une formation pratique indispensable et complémentaire à la formation théorique, permettant de découvrir le milieu professionnel et de se doter d’une expérience.

Sommaire
Les stages lorsque l’on est scolaire
Les stages lorsque l’on est étudiant

Les stages lorsque l’on est scolaire

Les élèves, selon leur profil, sont amenés à effectuer des séquences d’observation en milieu professionnel ou des périodes de formation en milieu professionnel.

Le stage de 3e ou séquence d’observation en milieu professionnel

Obligatoire pour tous les élèves des classes de troisième, la séquence d’observation en milieu professionnel permet d’acquérir des connaissances sur le monde économique et l’environnement professionnel.

Elle se déroule durant le temps scolaire et est intégrée au parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel dit parcours Avenir. Le choix des périodes pendant lesquelles se déroulent les stages relève de l’initiative des établissements.

L’encadrement et le suivi de l’élève durant le stage doivent être précisés dans la convention obligatoire signée entre l’établissement, l’entreprise ou l’organisme d’accueil et l’élève.

A noter :
– la séquence d’observation en milieu professionnel peut être organisée pour des élèves scolarisés en classe de quatrième ;
– elle est intégrée aux stages en milieu professionnel pour les élèves qui suivent une troisième prépa-métiers, pour les élèves des sections d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa) et pour ceux qui bénéficient de dispositifs particuliers.

Les périodes de formation en milieu professionnel

Tous les diplômes professionnels comportent des périodes de formation en milieu professionnelPFMP – dont la durée varie en fonction du diplôme préparé ou de la spécialité.

Les PFMP en CAP et en baccalauréat professionnel sont obligatoires et évaluées car l’élève n’y applique pas seulement ce qu’il a appris au lycée, l’entreprise est le lieu où il acquiert certaines compétences professionnelles définies dans le diplôme qui ne peuvent être obtenues qu’au contact de la réalité professionnelle.

Ces périodes font partie intégrante de la formation car elles sont des occasions privilégiées de préciser le projet professionnel des élèves et sont un facteur déterminant de leur insertion professionnelle. Elles correspondent à des périodes temporaires de mise en situation en milieu professionnel au cours desquelles l’élève acquiert des compétences et met en œuvre les acquis de sa formation. Le stagiaire se voit confier des missions conformes au projet pédagogique défini par son établissement d’enseignement et approuvées par l’entreprise ou l’organisme d’accueil.

La convention de stage est obligatoire pour toute PFMP effectuée par un élève dans le cadre de sa formation, que cette période ait lieu en France ou à l’étranger. Elle précise les engagements et les obligations de l’entreprise, de l’établissement scolaire et de l’élève. Elle comporte des dispositions administratives et des annexes. Elle est signée par le chef d’établissement, le chef d’entreprise, le professeur référent, le tuteur et l’élève s’il est majeur ou son représentant légal s’il est mineur.

Compléter ces informations en consultant le tuto des stages, portail d’information du Ministère de l’éducation nationale, qui informe sur les séquences d’observation en classe de 3e et les périodes de formation en milieu professionnel des élèves en CAP et Bac Pro.

Les stages lorsque l’on est étudiant

Durant leurs études, les étudiants peuvent être amenés à faire des stages en entreprise ou dans un autre milieu professionnel. Ils ne sont bien sûr pas considérés comme salariés mais doivent malgré tout respecter les règles de l’établissement d’accueil. Par ailleurs ils bénéficient d’un certain nombre de protections notamment en ce qui concerne la durée maximale du stage,  la signature d’une convention,  le délai entre deux stages, la gratification éventuelle.

Pour pouvoir effectuer un stage il faut être étudiant ou élève d’un établissement pour lequel des stages ou des périodes de formation en milieu professionnel sont obligatoires et intégrés à un cursus de formation dont le volume pédagogique d’enseignement est de 200 heures minimum par année d’enseignement.

Le stage est une mise en situation temporaire en milieu professionnel, il permet d’acquérir les compétences professionnelles liées la formation suivie ; les missions confiées à l’étudiant doivent être conformes au projet pédagogique de son établissement d’enseignement.

Les stages hors cursus pédagogique sont interdits.

La convention de stage

Les stages se déroulent obligatoirement dans le cadre d’une convention signée entre le stagiaire, l’organisme d’accueil (entreprise, administration, collectivité territoriale, établissement de santé, association … ), l’établissement d’enseignement ou de formation, l’enseignant référent au sein de l’établissement, le tuteur de stage au sein de l’organisme d’accueil.
Cette convention de stage définit les compétences à acquérir ou à développer au cours du stage et la manière dont celui-ci s’inscrit dans le cursus de formation.

En cas de stage effectué à l’étranger, une fiche d’information sur la réglementation du pays d’accueil ainsi que sur les droits et devoirs du stagiaire est annexée à la convention de stage.

La convention doit impérativement mentionner les informations suivantes :
– intitulé complet et volume horaire du cursus ou de la formation du stagiaire,
– activités confiées au stagiaire,
– noms de l’enseignant référent et du tuteur,
– dates de début et de fin du stage et nombre d’heures de  présence du stagiaire par semaine,
– conditions d’autorisation d’absence,
– taux horaire de la gratification, si cela est justifié, et conditions de son versement,
– avantages éventuels dont le stagiaire peut bénéficier (par exemple : restauration, hébergement , remboursement de frais),
– régime de protection sociale dont bénéficie le stagiaire, notamment en cas d’accident de travail.

Durée du stage

La durée du ou des stages effectués en milieu professionnel est de 6 mois maximum par organisme d’accueil et par année d’enseignement.

La durée de 6 mois de stage est atteinte lorsqu’un étudiant a accompli, durant son année d’enseignement, 924 heures de présence effective dans l’organisme d’accueil.

La gratification

Une gratification minimale est versée si la durée du stage est supérieure
– soit à 2 mois consécutifs (soit l’équivalent de 44 jours à 7 heures par jour) au cours de la même année universitaire,
soit à 309 heures de stage, même s’il est effectué de façon non continue.

Le montant versé par l’organisme d’accueil est fixé :
– soit par convention de branche ou par accord professionnel,
– soit, à défaut, par des dispositions réglementaires, dans ce cas, le montant minimum varie en fonction de la date de signature de la convention de stage.

Le montant minimum versé pour chaque heure de présence effective est de 3,90 €.

Un simulateur de calcul de la gratification minimum est accessible en ligne.

Les congés

Si le stage dure 2 mois maximum, il n’est pas obligatoire de prévoir des congés.
Si le stage dure plus de 2 mois, la convention de stage doit prévoir la possibilité de congés et d’autorisations d’absence.

Les droits et les avantages

L’étudiant en stage bénéficie des mêmes droits que les salariés de l’organisme d’accueil, notamment en matière de :
temps de travail (durée de travail maximale, repos quotidien, repos hebdomadaire, jours fériés, travail de nuit),
– accès aux titres-restaurant ou au restaurant d’entreprise,
– accès aux activités sociales et culturelles prévues par le Comité social et économique (CSE),
– remboursement des frais de transports publics,
– protection contre le harcèlement.

A l’issue du stage

Une attestation de stage vous est remise par l’organisme d’accueil. Elle doit mentionner la durée   effective totale du stage et le montant de la gratification versée, si vous y avez eu droit.

Un modèle d’attestation de stage est accessible en ligne.

Plus d’infos

Pour compléter ces informations le site Service public vous permet d’en savoir plus.

[retour somaire]