Partager son logement

Pour faire baisser le coût de votre loyer, vous pouvez partager votre logement. Plusieurs possibilités s’offrent à vous en fonction de votre projet de vie et votre situation.

La colocation

La colocation permet de diviser le montant du loyer par le nombre de colocataires. C’est le meilleur moyen pour disposer d’un grand appartement avec un budget limité.
En colocation il existe deux types de contrat de location (bail) :

  • un bail unique : signé avec le propriétaire, tous les colocataires y figurent et le signent. Attention à la clause de solidarité entre les colocataires, le bailleur peut se retourner vers l’un d’entre eux si un des colocataires ne paie plus sa part.
  • un bail pour chaque colocataire : chaque colocataire signe un contrat individuellement avec le propriétaire pour la chambre qu’il loue et vous partagez les espaces communs (cuisine, salle de bain,…). Dans ce cas vous n’êtes pas lié aux autres locataires, si un colocataire ne paie pas son loyer, vous n’avez pas à régler sa part.

Pour en savoir plus sur les contrats de colocation : www.anil.org

La colocation intergénérationnelle

Le principe du logement intergénérationnel consiste à être hébergé chez une personne âgée en échange de services rendus pour des tâches quotidiennes (faire les courses, la cuisine, sortir les poubelles…) ou simplement faire la conversation ou tenir compagnie.
La participation financière demandée au jeune hébergé est souvent modeste (voire symbolique).
Grace au nouveau contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire, les jeunes peuvent bénéficier des aides au logement de la Caf.
Le logement intergénérationnel est géré par des associations, une cotisation est généralement demandée ainsi que la signature d’une charte de bonnes pratiques qui fixe les règles de fonctionnement de l’échange de services.

Le réseau Cohabilis fédère des structures de cohabitation solidaire intergénérationnelle sur toute la France.

Vidéo réalisée par Cohabilis qui présente la cohabitation intergénérationnelle solidaire


En Bourgogne-Franche-Comté il existe une association qui propose ce type de prestation :

Binôme 21
Maison des Associations
2 rue des Corroyeurs – Boîte CC5
21000 Dijon
03 80 46 17 43
contact@binome21.fr
www.binome21.fr

Les résidences intergénérationnelles

Ces résidences regroupent des logements adaptés à loyer modéré pour des personnes vieillissantes, isolées et des étudiants. Des espaces et temps de convivialité sont mis en place pour permettre de tisser et d’animer du lien social
dans un immeuble collectif.
Le mouvement Habitat et Humanisme développe et gère des résidences intergénérationnelles : www.habitat-humanisme.org

Résidence intergénérationnelle Noël Roncet
18 rue du Professeur Haag
25000 Besançon
www.habitat-humanisme.org
Cette résidence, portée par Habitat et Humanisme Doubs, est composée de logements et d’espaces partagés, elle accueille des jeunes, des familles monoparentales et des personnes âgées, tous à faibles ressources.

La chambre meublée chez l’habitant

Généralement meublée, la chambre est située dans la maison ou l’appartement même du propriétaire. Vous avez donc votre propre chambre mais vous partagerez la cuisine et à la salle de bains.
Avantages : pas d’aménagement, pas de taxe  d’habitation, durée du bail plus courte (location meublée), vous profitez du wifi de la famille et avez la possibilité de partager le repas du soir,…
Inconvénients : vous n’êtes pas chez vous, vous aurez donc peu d’intimité (vous devrez partager certaines pièces de vie : cuisine, salle de bains), il sera difficile d’inviter vos amis,…
Cette formule concerne principalement les étudiants.

Attention, une chambre meublée dans l’appartement ou la maison d’un propriétaire, doit avoir une superficie minimale de 9m2 (en dessous, vous ne pourrez prétendre aux aides au logement de la Caf).

Quelques sites de références pour trouver une chambre :

Logement contre services

Ce type de logement concerne principalement des chambres. Le propriétaire met à disposition une partie de son logement gratuitement en échange de quelques services tels que : garde d’enfants, bricolage, garde d’animaux, ménage, courses, aide aux devoirs,…

Attention : ce type d’hébergement n’est pas encadré par la loi.

Pour éviter tout conflit ultérieur, il est fortement conseillé de rédiger un accord par écrit sur les conditions de l’échange  : tâches à accomplir par l’hébergé, nombre d’heures de travail (moins de 15h par semaine, au delà il faudra nécessairement un contrat de travail), début et fin de l’échange, nature des services, règles de vie,…

où trouver des annonces :

[retour sommaire]